Cet article a pour vocation de vous présenter le « Converter M-209 », autrement dit un chiffreur-déchiffreur de l’Armée Américaine. Ce fut certainement l’objet le plus convoité par l’armée Allemande pendant la 2ème Guerre Mondiale

Le « Converter M-209 » est un appareil de codage mécanique, portable, manuel fonctionnant sans électricité. Ce dispositif mécanique est conçu pour le chiffrage et le déchiffrage des messages tactiques. Il fut classé « secret défense » et devait être systématiquement détruit avec soin en cas de risque de capture. Une grande partie des M-209 ont été détruits ainsi que la documentation qui s’y rapporte. Quelques exemplaires subsistent dans des collections privées ou des musées.

Histoire et utilisation du Converter M-209

Le M-209 fut développé pendant la Seconde Guerre mondiale et utilisée par les Etats-Unis pour un usage tactique. C’est l’inventeur suédois Boris Hagelin, qui en 1939 mettra au point cette machine. Présentée une première fois à l’US Army, elle ne donnera pas entière satisfaction. Hagelin tente à nouveau sa chance en 1940, avec une machine améliorée. Après une série de tests, elle est adoptée par l’US Army en remplacement du DSP-885 (M-94). L’US Army appellera cette machine « M-209 », l’US Navy la désignera « CSP-1500 ».

Le M-209 offre beaucoup d’avantages : il est petit, léger, à commande manuelle, rend possible la sécurisation des transmissions et l’utilisateur peut être formé en seulement quelques heures. En 1940, plusieurs machines ont été achetées par l’US Army Signal Corps. La production de masse de la machine a commencé aux États-Unis après que sa conception ait été simplifiée et les mécanismes renforcés. Son utilisation s’est d’abord généralisée lors de « l’opération Torch » en Afrique du Nord en Novembre 1942, puis lors du D-Day en Normandie. Le M-209 assura la sécurité des transmissions durant la 2ème Guerre Mondiale, en Corée et il sera également utilisé par la France pendant la guerre d’Algérie.

Production et fabricants

Environ 140 000 exemplaires ont été construits jusqu’au début des années 1960, ce qui est relativement peu.

Deux Fabricants :

  • Smith-Corona : Les machines fabriquées par Smith-Corona portent l’inscription « CACH » sur la plaque.
  • Hagelin
2 plaque fabricant converter m209 - La plaque de fabrication de Smith-Corona
La plaque de fabrication de Smith-Corona

3 plaque fabricant converter m209 - 3_plaque_fabricant_converter_m209
La plaque de fabrication de Hagelin

Vous trouverez un très bon site pour différencier les M-209 suivant les deux fabricants et le type A et B. Que ce soit d’après les plaques, les marquages du Signal Corps, charnières, molettes… Voici le lien http://www.duke.edu/web/isis/gessler/collections/crypto-m209-details.htm

Caractéristiques

Il existe le M-209 A et le M-209 B, cette dernière version est similaire au modèle « A » et comprend des simplifications dans la production.

Le M-209 se compose de :
Un sac de transport à plusieurs compartiments afin de loger les accessoires. A noter que ce type de sac n’est jamais daté.

4 u 210 - 4_u_2105 sac transport m209 - 5_sac_transport_m2096 sac transport m209 - 6_sac_transport_m2097 sac transport m209 - 7_sac_transport_m2096 sac transport m209 - Le Converter M209: chiffreur - déchiffreur

Un manuel technique

8 manuel restricted m209 - Manuel du M-209
Manuel du M-209

9 manuel restricted m209 - On remarque d’inscrit sur la couverture de ce manuel le caractère « top secret » de ce matériel.
On remarque d’inscrit sur la couverture de ce manuel le caractère « top secret » de ce matériel.

Il existe 4 types de manuels suivant les mises à jour et le type de chiffreur-déchiffreur :

  • TM 11-380 :
  • TM 11-380 B :
    • 42 Pages
    • WAR Department Technical Manual
    • Converter M-209 B
    • 20 Sep 1943
  • TM 11-380 :
    • 78 Pages
    • WAR Department Technical Manual
    • Converter M-209, M-209A, M-209 B (Cipher)
    • 17 March 1944
    • Paragraph on title page states « This manual supersedes TM 11-380, 27 April 1942, and TM 11-380 B, 20 September 1942 ».
  • TM 11-380 :
    • 170 pages
    • Converter M-209, M-209A, M-209B (Cipher)
    • May 1947 (Updated 10 April 1951)

Bandes de recharge

10 bande rechange - 10_bande_rechange

Un tournevis

11 tournevis rechange - 11_tournevis_rechange

Une pince brucelles

13 pince brucelles - 13_pince_brucelles12 pince brucelles - 12_pince_brucelles

Des pinces porte-message

14 pince porte msg - 14_pince_porte_msg

Un huilier marqué d’un « O » pour « Oil can »

15 oil can 3 - 15_oil_can_315 oil can 2 - 15_oil_can_215 oil can - 15_oil_can

Un encrier marqué d’un « I » pour « Ink pad can ». L’encrier contient plusieurs tampons encreurs.

18 ink pad can2 - 18_ink_pad_can217 ink pad can - 17_ink_pad_can

Une sangle : La sangle permet de transporter le sac et/ou de fixer le M-209 sur la jambe pour pouvoir l’utiliser en pleine campagne ou dans un véhicule. On notera à cet effet la forme arrondie sur le dessous du M-209 afin d’épouser la forme de la jambe et les deux fixations pour recevoir les crochets de la sangle.

19 jambe - 19_jambe20 dessous - 20_dessous

Voici ce que l’on peut trouver dans le manuel afin d’apporter des précisions sur la taille, le poids…

21 composants - 21_composants21 composants2 - 21_composants2

Description de la machine M-209

22 description - 22_description22 description2 - 22_description2
1: Letter counter window. 2: Letter counter. 3: Indicating index. 4: Ink pad. 5: Typewheel. 6: Reproducing disk. 7: Indicating disk. 8: Setting knob. 9: Encipher-decipher knob. 10: Reading window. 11: Paper feed knob. 12: Paper feed ratchet. 13: 5-letter cam. 14: Paper tape. 15: Paper pressure arm. 16: Cover support. 17: Ink pad container. 18: Screwdriver. 19: Oil can. 20: Outer cover. 21: Catch for inner lid.22: Cover catch button. 23: Paper guard catch. 24: Paper guard. 25: Paper roll. 26: Tweezers. 27: Reset button. 28: Inner lid. 29: Number plate. 30: Drum disks. 31: Drum bar. 32: Drum bar lug. 33: Interlock lever. 34: Guide arm. 35: Drive knob. 36: Intermediate gear. 37: Key wheel bench mark. 38: Key wheel gear. 39: Reset knob. 40: Ineffective pin. 41: Effective pin. 42: Key wheels. 43: Typewheel gear.

Pourquoi « Top secret » ?

Comme nous l’avons vu, le manuel technique attire l’attention sur le fait de ne pas laisser entre n’importe quelles mains cette machine. Il insiste d’autant plus sur ce qui doit advenir de la machine si, le GI’s qui l’utilise, pense qu’il y a un risque que la machine tombe entre les mains de l’ennemi. A ce titre des recommandations précises sont données pour la destruction de la machine. Tout ce qui peut être brulé, comme le sac, sangle, bande papier, manuel, doit être détruit. La machine doit subir le sort du TNT ou d’une grenade. Le tout enterré.

23 manuel - Notice de destruction du M-209
Notice de destruction du M-209

Beaucoup ont été détruites ce qui fait qu’il reste peu de modèles et donne à cette machine une valeur certaine. Aujourd’hui pour un « set » quasi-complet ou complet, suivant l’état, il faut compter de 1 800 € à 2 600 € en moyenne. Ceci reste une moyenne, ça peut être plus pour une machine en superbe état. Pour exemple le 7 février dernier un « set », dont la coque de la machine M-209 était dans un état moyen s’est vendu un peu plus de 2 400 €.

24 vente - Un M-209 en vente sur un site d'enchères
Un M-209 en vente sur un site d’enchères

25 fonctionnement - 25_fonctionnement

26 fonctionnement - Le converter M209 ouvert
Le converter M209 ouvert

Comment fonctionne le Converter M-209

Le principe de codage sur lequel le M-209 fonctionne est une substitution d’alphabets que l’on fait « glisser ». Il faut savoir que plus le message est court, plus il est plus difficile à déchiffrer. Le M-209 permet de chiffrer un texte clair ou déchiffrer un cryptogramme. Un dispositif d’impression permet de conserver le résultat de l’opération sur une bandelette de papier.

La machine produit un chiffrement par substitution polyalphabétique. La période de la clé est, pour la M-209 qui possède 6 roues-clés, de 26x25x23x21x19x17 = 101 105 850. C’est à dire qu’au bout d’un nombre de caractères chiffrés équivalent à cette période, la clé de chiffrement est répétée. Cela semble conférer à la machine un intérêt cryptographique certain.

Le codage, décodage se fait à l’aide d’une molette sur le coté du M-209 que l’on règle suivant la position que l’on souhaite : « C » ou « D ».

27 fonctionnement - 27_fonctionnement29 fonctionnement - 29_fonctionnement28 fonctionnement - 28_fonctionnement

Le M-209 possède six roues visibles sous le « capot » de la machine. Elles contiennent un nombre de lettre différents :

  • Roue 1 : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
  • Roue 2 : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVXYZ
  • Roue 3 : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVX
  • Roue 4 : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTU
  • Roue 5 : ABCDEFGHIJKLMNOPQRS
  • Roue 6 : ABCDEFGHIJKLMNOPQ

A chaque tour de manivelle, les roues codeuses se déplacent d’une lettre.

30 fonctionnement - Placement des lettres du converter M-209
Placement des lettres du converter M-209

Il possède également un tambour avec 27 barres coulissantes, qui ont chacune deux pattes mobiles que l’on peut régler à l’aide du tournevis.

31 fonctionnement - Les barres coulissantes du converter M-209
Les barres coulissantes du converter M-209

32 fonctionnement - Déplacement des barres coulissantes du converter M-209
Déplacement des barres coulissantes du converter M-209

Le mécanisme est actionné par une molette se trouvant sur le coté :

33 fonctionnement - Molette de réglage sur le côté
Molette de réglage sur le côté

Sur le M-209, une roue imprimeuse est solidaire de cet anneau et porte un alphabet également régulier mais inversé (alphabet réciproque)

34 roue - La roue imprimeuse et sa roue réciproque
La roue imprimeuse et sa roue réciproque

Comme on peut le voir sur l’image ci-dessous, deux anneaux permettent d’imprimer le texte entré par l’utilisateur et le résultat de l’opération de chiffrement ou déchiffrement. De plus, un dispositif spécial permet de dissocier l’alphabet de l’anneau de sélection par rapport à l’alphabet réciproque et de les rendre ensuite à nouveau solidaires l’un de l’autre. Ce décalage de l’alphabet réciproque est un élément constituant la clé de chiffrement finale.

36 fonctionnement - Position de la roue de réglage
Position de la roue de réglage

Pour chiffrer, on sélectionne donc sur l’anneau mobile la lettre à chiffrer (en la mettant en face d’un repère fixe). On fait alors accomplir un tour complet à la manivelle placée à droite de la machine. En fin de tour, la bande de papier est poussée contre la roue imprimeuse, et la lettre chiffrée correspondante s’imprime. Pour chiffrer un espace sur la M-209, l’utilisateur chiffrera la lettre « Z ».

Simulateur de M-209

Vous trouverez ici un lien sur un simulateur de M-209 : http://users.telenet.be/d.rijmenants/en/m209sim.htm

Brevet des machines HAGELIN

Voici les pages des schémas correspondant au brevet 2 089 603 :

38 brevet - 38_brevet

37 brevet - Brevet des machines HAGELIN
Brevet des machines HAGELIN

Le M-209 sur le théâtre d’opérations :

39 histo - Le M-209 est porté par ce soldat, peu avant le D-Day
Le M-209 est porté par ce soldat, peu avant le D-Day
40 histo - Le Lieutenant Alex Bobuck et des braves. Section de transmissions de l’HQ Co 3rd Bataillon, 506th PIR. England avant le D-Day.
Le Lieutenant Alex Bobuck et des braves. Section de transmissions de l’HQ Co 3rd Bataillon, 506th PIR. England avant le D-Day.

41 histo - 41_histo

42 histo - Message Center improvisé…
Message Center improvisé…

En espérant que ce poste vous aura fait découvrir une pièce qui sans nul doute a joué un rôle important dans la sécurisation des transmissions de l’Armée Américaine lors de la seconde guerre mondiale.

Source : www.fredandre.fr et les manuels techniques du M-209.
Cet article a été intégralement tiré de l’excellent post de Omaha44. Merci à lui pour son autorisation.

COMMENTER

Ecrivez votre commentaire !
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.