Le M1 Rocket Launcher, 60 mm
Le M1 Rocket Launcher, 60 mm

Initialement conçu pour combler une lacune importante dans l’arsenal des des USA, le bazooka fit un saut important dans l’évolution des armes antichar portatives. Pendant les années 30 les USA, alors en retard, ont acquis des ogives destinées à percer le blindage des chars mais ils n’avaient rien pour les lancer. Ils ont alors pensé à les adapter comme grenades à fusils, mais les différents essais ont prouvés qu’elles étaient trop lourdes. De plus en plus de types d’ogives furent créées, mais il n’y avait toujours aucun moyen de les lancer… C’est alors que le Colonel Leslie Skinner, un officier américain partisan farouche des ses « fusées », a trouvé en modifiant un tube de mortier de 60 mm le premier « Bazooka ».

Le Bazooka M1

Le Bazooka M1
Le Bazooka M1

Démontrant son invention par « 3 coups au but » au cours d’une démonstration impromptue devant de grands généraux (Les officiers qui s’étaient réunis pour voir que les démonstrations officielles d’autres armes), son succès fut total. Son arme fut immédiatement commandée. En 1942, l’arme modifiée (ce n’était bien sûr plus un tube de mortier mais une arme plus complexe) fut produite et 5 000 unités sortirent des usines. Les lanceur de fusée M1 était créé !

Le calibre de la roquette M6 était de 60mm. Le déclenchement de l’arme était électrique, lorsque la fusée était reliée au circuit d’épaule. Un inconvénient était que lorsque la batterie était fixée et installée, on ne pouvait l’arrêter et elle pouvait donc s’éteindre à un moment innoportun ! Ce premier modèle avait la crosse d’épaule en bois, et le déclencheur était une simple poignée de pistolet. Des modèles postérieurs virent cela disparaître au profit de l’acier et du bakelite. Le bazooka M1 avait une portée utile de 100m et pouvait mettre hors d’état de nuire un blindé situé à 400m. Sa pénétration était de 80mm, et deux personnes étaient nécéssaire à sa mise à feu (l’un branchait la roquette pendant que l’autre visait et mettait le feu quand la fusée était prête).

Le bazooka M1A1

Le bazooka M1A1
Le bazooka M1A1

Le bazooka M1A1 est une modification du Bazooka M1, utilisant les roquettes M6A1. En effet, il a perdu la poignée devant le pistolet, et une garde de souffle a été ajouté au museau. La batterie a été améliorée, car on a ajouté un bouton  » marche/arrêt « , qui garantissait une plus grande espérance de vie de la batterie. Les capacités sont restées les mêmes que celui du M1.

Le bazooka M9

Le bazooka M9
Le bazooka M9

Le dernier modèle américain ayant vu le jour en 1944, avant la fin de la seconde guerre mondiale. Refait totalement, le tube était en deux partie afin d’en équiper plus facilement les troupes aéroportées (qui ne disposaient alors pas souvent d’équipement capable de mettre hors de combat les engins blindés) et il tirait des roquettes M6A3. Plus de batterie sur ce modèle, le M9 était doté d’un générateur de courant électrique qui s’activait juste pour mettre à feu la roquette. Le Bazooka servit de modèle aux Allemands pour leur panzerschreck, s’étant inspirés des M9 capturés en Tunisie.

Caractéristiques techniques du Bazooka M1

  • Type : Arme anti-char
  • Fonctionnement : Un coup à la fois
  • Calibre / Munitions : Ogives de 60mm
  • Cadence de tir : 1 à 2 tirs/min
  • Chargeurs : 1 roquette
  • Précision : Mauvaise
  • Portée : 100-200 mètres (400 mètres maximum)
  • Masse : 5,8 kg
  • Longueur : 1390 mm
  • Vitesse initiale : 105 m/s

Quelques photos des Bazooka

Un soldat et son Bazooka M1 en 1943
Un soldat et son Bazooka M1 en 1943
Lors d'un affrontement près de Lucca (Italie), le 7 septembre 1944. Le soldat tire sur un nid de mitrailleuses à  à peu près 270 metres
Lors d’un affrontement près de Lucca (Italie), le 7 septembre 1944. Le soldat tire sur un nid de mitrailleuses à à peu près 270 metres
A Lessay (dans la Manche), tir au Bazooka M9 sur une position Allemande en juillet 1944
A Lessay (dans la Manche), tir au Bazooka M9 sur une position Allemande en juillet 1944
Ce parachutiste de la 82nd airborn porte un Bazooka M9. Photo prise durant la bataille des Ardennes.
Ce parachutiste de la 82nd airborn porte un Bazooka M9. Photo prise durant la bataille des Ardennes.
Tir au bazooka M9 dans le pacifique en 1945
Tir au bazooka M9 dans le pacifique en 1945

Petit bonus : Des soldats Américains testent un Panzerschreck Allemand capturé
Petit bonus : Des soldats Américains testent un Panzerschreck Allemand capturé

COMMENTER

Ecrivez votre commentaire !
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.