Un char M10 Destroyer du Régiment Blindé de Fusiliers Marins aux alentours de Halloville le 13 novembre 1944
Un char M10 Destroyer du Régiment Blindé de Fusiliers Marins aux alentours de Halloville le 13 novembre 1944

Le char M10 Destroyer, connu sous le nom de « TDs » par les troupes américaines (pour Tank Destroyer) fut un char très bien équipé pour l’époque. Connu également dans l’armée britannique sous le nom de « Wolwerine« , ce surnom ne sera pourtant pas repris par les soldats américains.

Alors que la plupart des tanks dans l’armée américaine étaient utilisés pour le soutien des troupes d’infanterie, une nouvelle branche apparut, afin de contrer la menace de la Blitzkrieg Allemande : La Tank Destroyer Force. Le but de cette nouvelle force était de rester en réserve, afin de surprendre toute attaque blindée ennemie, pour ainsi attaquer avec agressivité et détruire les véhicules ennemis.

On eu alors besoin d’appareils rapides et très bien armés. L’esprit de l’armée américaine à ce moment fut, comme pour les Sherman, d’utiliser un blindage léger afin de n’avoir pour défense que la vitesse et la manœuvrabilité, ce que n’avaient pas les chars Allemands.

A la base, le prototype de char M10 (3-inch Gun Motor Carriage M35) ressemblait à un Sherman car il était basé sur un Sherman M4A1, sur lequel on avait monté une tourelle avec un canon de 76.2mm. Par la suite, on décida de couper les angles plus droits et d’oublier la tourelle ronde, pour une tourelle en pentagone. Ces nouveaux angles devaient mieux dévier les projectiles, afin de protéger le faible blindage du char. Autre innovation : La tourelle présente sur ce chasseur de chars était une première, car ses confrères Allemands n’en possédaient à l’époque pas, le canon étant directement dans la coque !

En juin 1942, cette version (3-inch Gun Motor Carriage M35E1) fut finalement acceptée et sa production de masse pouvait débuter. C’est à ce moment qu’on l’appela le char M10 Destroyer.

Deux versions de ce char existèrent (M10 et M10A1), avec pour seul changement le moteur, sans changements extérieurs. Le contrepoids à l’arrière de la tourelle évolua également, en même temps que les moteurs, au niveau de la forme.

Puissamment armé avec son canon de 76,2mm, il pouvait percer un blindage de 100 mm à une distance de 900m ! Cependant, il se révéla trop faible pour percer efficacement les blindages des chars Tigres, tigre royal ou Jagdpanther Allemands en situation de combat. Tout comme les Sherman, il fallait plusieurs de ces chars pour mettre hors de combat un char Allemand.

Fiche technique du M10 Destroyer :

  • Type : Char lourd
  • Production : 7800 exemplaires
  • Motorisation : General Motors 6046 Twin Diesel 6-71 375 hp (276 KW)
  • Vitesse maximale : 51 Km/h sur route
  • Autonomie : 300 km
  • Equipage : 5 hommes (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur)
  • Masse : 29,6 tonnes
  • Longueur 5,97 m sans canon
  • Hauteur : 2.57 m
  • Largeur : 3,05 m
  • Blindage :
    • Face: 51mm
    • Côtés: 25mm
    • Arrière: 25mm
  • Armement :
    • 1 Canon de 76.2 mm M7
    • 1 Mitrailleuse de 12.7 mm HB M2

Quelques images du M10 Destroyer :

Un TD traverse un village

 

Des soldats du 11ème régiment de la 5th ID progressent le long de l’avenue de Valvins (Avon, France) le 23 août 1944. Ils sont aidés par un TD

 

Un M10 bien caché
Un M10 bien caché

 

Un char M10 du 703rd TD Battalion avance avec précautions au carrefour de La Bruyère près de Rânes. A gauche, un SdKfz 7 avec un canon de Flak de 88mm détruit, avec le corps d'un de ses membres d'équipage au sol. A droite, un sherman M4 détruit.
Un char M10 du 703rd TD Battalion avance avec précautions au carrefour de La Bruyère près de Rânes. A gauche, un SdKfz 7 avec un canon de Flak de 88mm détruit, avec le corps d’un de ses membres d’équipage au sol. A droite, un Sherman M4 détruit.

 

Un M10 arrive sur les plages de Normandie
Un M10 arrive sur les plages de Normandie

 

Un char M10 fait feu, près de Saint-Lo, en juin 1944
Un char M10 fait feu, près de Saint-Lo, en juin 1944

 

Un M10 du 601st en Provence le 28 août 1944
Un M10 du 601st en Provence le 28 août 1944

 

Un char M10 à Rome
Un char M10 vient de faire feu à Rome

 

Des Anglais trouvent refuge auprès d’un M10, le juin 1944

 

Un M10 hors de combat
Un M10 hors de combat
Film original de présentation du Char M10 Destroyer

COMMENTER

Ecrivez votre commentaire !
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.