Un groupe de Sherman M4 en Europe
Un groupe de Sherman M4 en Europe

Comptant sur un char facile, rapide et économe à produire, les Américains ont débuté la construction de ce char en 1942, sur le châssis du M3 Grant. En effet ce char était peu couteux, moins puissant, mais il fut construit en un nombre impressionnant, contrairement aux Allemands qui misaient sur des chars couteux mais très puissants.

Ainsi, de juillet 1942 à janvier 1945, 6748 chars avaient été construits (seulement de ce type), et en comptant tous les types de Sherman rencontrés, ont en arrive au nombre de plus de 50 000 exemplaires. Il en résulte que malgré son faible canon (75 mm, très faible pour les tigres), son faible blindage (que les Allemands surnommaient le « Barbecue à Rossbiefs » car un coup au but le faisait enflammer), il resta une arme extrêmement fiable et efficace car ils étaient en très grand nombre face à l’ennemi. Deux conceptions différentes, toutes aussi efficaces…

Mais le Sherman M4 sera par la suite modifié en armement, blindage, … pour donner le Sherman M4A1, M4A2, Firefly

Variantes du char Sherman M4 (variantes américaines) :

  • M4(76)W : Basé sur le Sherman M4, armé du canon M1A1 ou M1A2
  • M4(105) : Basé sur le Sherman M4, armé d’un obusier de 105 mm M4. 800 exemplaires produits
  • M4(105) HVSS : Basé sur le Sherman M4, avec une suspension HVSS. 841 exemplaires produits
  • Tank Recovery Vehicle M32 : Véhicule de dépannage, basé sur le chassis du sherman M4. Il dispose d’une treuil et d’une grue de 30 tonnes. La tourelle est remplacée par un mortier de 81 mm tirant des obus fumigènes.
  • M4A1 : Première variante du sherman M4 à être produite en grand nombre. La caisse est en éléments moulés au lieu d’éléments soudés. 6 281 exemplaires produits de février 1942 à décembre 1943.
  • M4A1(76)W : Basé sur le Sherman M4A1, armé du canon M1A1 ou M1A2 3 426 exemplaires produits de janvier 1944 à juillet 1945
  • Tank Recovery Vehicle M32B1 : Même modèle que le M32, mais basé sur le M4A1
  • Full-Track Prime Mover M34 : Même modèle que le M32, sans le treuil ni la grue de chargement, remplacés afin de tracter de l’artillerie.
  • M4A2 : La caisse est soudée. Le moteur est remplacé par un moteur diesel GM 6-71. 8 053 exemplaires produits d’avril 1942 à mai 1944
  • M4A2(76)W : Basé sur le Sherman M4A2, armé du canon M1A1 ou M1A2 1 594 exemplaires produits de mai 1944 à mai 1945
  • Tank Recovery Vehicle M32B2 : Même modèle que le M32, mais basé sur le M4A2
  • M4A3 : La caisse est soudée. Le moteur est remplacé par un moteur Ford GAA-III à refroidissement liquide. 1 690 exemplaires produits de juin 1942 à septembre 1943
  • M4A3(75)W : Le blindage a été renforcé. 3 071 exemplaires produits de février 1944 à mars 1945
  • M4A3(76)W : Basé sur le M4A3(75)W, armé du canon M1A1 ou M1A2. 525 exemplaires produits.
  • M4A3(76)W HVSS ou M4A3E8 : Surnommé « Easy Eight », il dispose de suspensions HVSS. 4 542 exemplaires produits de mars 1944 à avril 1945.
  • M4A3(105) : Basé sur le M4A3, il est armé d’un obusier de 105 mm M4.wbr/>500 exemplaires produits.
  • M4A3(105) HVSS : Basé sur le M4A3(105), il dispose d’une suspension HVSS. 2 539 exemplaires produits.
  • M4A3E2 Assault Tank : Surnommé le « Jumbo », ce Sherman reçut un blindage hautement renforcé : Il dispose d’une tourelle à 150 mm et caisse à 100 mm. Le moteur est remplacé par un moteur Ford GAA-III à refroidissement liquide. 254 exemplaires produits.
  • Tank Recovery Vehicle M32B3 : Même modèle que le M32, mais basé sur le M4A3
  • M4A4 : La caisse est soudée. Le moteur est remplacé par un moteur Chrysler Multibanks A-57 de 30 cylindres en étoile (5 bloc-moteurs à 6 cylindres assemblés) offrant 370 chevaux à 2.850 tr/min. Le compartiment moteur a dû être rallongé pour recevoir ce moteur.
  • Tank Recovery Vehicle M32B4 : Même modèle que le M32, mais basé sur le M4A4
  • M4A6 : Le moteur est remplacé par un moteur diesel Caterpillar RD-1820. La caisse est réalisé par soudage hormis le front qui est en glacis moulé. 75 exemplaires produits (le reste a été annulé pour cause de moteurs défaillants et également afin de limiter le nombre de moteurs en service).

Fiche technique du char Sherman M4 :

  • Type : Char moyen
  • Production : 6748 unités de juillet 1942 à janvier 1944
  • Motorisation : Continental R975 C1 de 400 Ch.
  • Consommation : 412 litres aux 100 (réservoir de 796 litres)
  • Vitesse maximale : 34 Km/h sur route
  • Autonomie : 193 km
  • Equipage : 5 hommes
  • Masse : 30,3 tonnes
  • Pression au sol: 0.96 kg/cm²
  • Longueur : 5,89 m
  • Hauteur : 2,74 m
  • Largeur : 2,62 m
  • Blindage : Min: 19 mm Max: 89 mm
  • Armement :
    • Canon M3 de 75 mm
    • Mitrailleuse MG HB M2 de calibre .50
    • 2 mitrailleuses MG Browning M1919 A4 de calibre .30

Quelques images du char Sherman M4 :

Un sherman M4 en Allemagne
Un Sherman M4 en Allemagne

 

Des soldats du 60th Infantry Regiment avancent à couvert d'un Sherman des les rue d'une ville en Belgique
Des soldats du 60th Infantry Regiment avancent à couvert d’un Sherman des les rue d’une ville en Belgique

 

Le Sherman de la France Libre "SOMUA" arrive en Normandie le 2 août 1944.
Le Sherman de la France Libre « SOMUA » arrive en Normandie le 2 août 1944.

 

Un sherman en action près de Ranville, le 10 août 1944. Il utilise un planeur Horsa comme couverture.
Un Sherman en action près de Ranville, le 10 août 1944. Il utilise un planeur Horsa comme couverture.

 

Un Sherman M4/76 de la 2nd armored division avec un blindage ajouté en ciment, en 1945
Un Sherman M4/76 de la 2nd armored division avec un blindage ajouté en ciment, en 1945

Des soldats Canadiens sur leur Sherman après de Vaucelles (au Sud de Caen) en juin 1944

Un Tank DDay avec sa sa jupe rabaissée. Ces chars devaient arriver sur les plages de débarquement en même temps que les premières vagues d'assaut. En faîte, la plupart coulèrent à cause de la marée.
Un Tank DDay avec sa sa jupe rabaissée. Ces chars devaient arriver sur les plages de débarquement en même temps que les premières vagues d’assaut. En faîte, la plupart coulèrent à cause de la marée.

 

Un char Sherman M4A3R3 "Ronson" fait feu à Iwo Jima
Un char Sherman M4A3R3 « Ronson » fait feu à Iwo Jima

 

Un Sherman M4 de la 1st Armored Division en bien mauvaise posture près de Littoria (Italie), en 1944
Un Sherman M4 de la 1st Armored Division en bien mauvaise posture près de Littoria (Italie), en 1944

 

Un Sherman M4 ayant explosé suite à un coup sur la soute à munitions
Un Sherman M4 ayant explosé suite à un coup sur la soute à munitions

COMMENTER

Ecrivez votre commentaire !
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.