Le Boeing B-17 Fortress
Le Boeing B-17 Fortress

Le B-17 Fortress est sûrement l’avion américain le plus connu de la seconde guerre mondiale… Le B-17 était le premier avion militaire de Boeing avec un poste de pilotage au lieu d’un habitacle ouvert et a été armé avec des bombes et des mitrailleuses. Lors de sa sortie des usines en 1941 (premier vol de conception en 1935), il n’était que piètrement armé (5 mitrailleuses de calibre 30. montées dans des « blisters », ou globes de verre), les chasseurs de la Luftwaffe allemande n’en faisaient qu’une bouchée … Il a donc été de plus en plus armé, jusqu’à être doté de 13 mitrailleuses de calibre 50.

La puissance de feu devint alors considérable, et il faut ajouter à cela que le B-17 ne partait jamais seul : des convois de B-17 survolaient l’Europe afin d’y déverser leurs bombes (certains convois comprenaient plus de 100 appareils !). Cet appareil est bien connu pour sa résistance légendaire, certains sont revenus à terre avec des morceaux de fuselages déchirés, plus de la moitié de leurs hommes d’appareils morts ou blessés, des moteurs cassés… Un Bombardier B-17 très connu fut par exemple le « Memphis-Belle » qui, tout au long de la guerre, effectua énormément de sorties… Il revint un jour de mission en piteux état: 3 des 4 moteurs hors-service, la moitié de son personnel tué, des trous à travers tout son fuselage… un vrai miracle qu’il soit revenu.

Les usines de Boeing ont construit un total de 6.981 B-17 dans divers modèles, et encore 5.745 ont été construits sous un effort de collaboration dans tout le pays par Douglas et Lockheed (Vega). Seulement quelques B-17 survivent aujourd’hui, la plupart ont été ferraillées à la fin de la guerre.

Variantes du Boeing B-17 Fortress :

  • Y1B-17 :
    • Première version de présérie du bombardier B-17.
    • 13 exemplaires construits
  • Y1B-17A :
    • Amélioration du moteur par des moteurs Cyclone.
    • 1 exemplaire construit.
  • B-17B :
    • Première version à être produite en série.
    • Les moteurs sont des Wright R-1850-51 Cyclone de 1 200 ch.
    • 39 exemplaires construits.
  • B-17C :
    • Amélioration du blindage et remplacement des moteurs pour des Wright GR-1820-65 Cyclone.
    • 38 exemplaires construits.
  • B-17D :
    • Amélioration du refroidissement des moteurs et ajout d’une mitrailleuse.
    • 42 exemplaires construits.
  • B-17E :
    • L’aérodynamique est améliorée sur le dessus, renforcement des mitrailleuses défensives en queue d’appareil.
    • Remplacement des moteurs par des Wright GR-1820-97 Cyclone.
    • 512 exemplaires construits.
  • B-17F :
    • Moteurs Wright GR-1820-97 Cyclone.
    • Nouveau montage des mitrailleuses dans le nez sans montant.
    • Amélioration du train d’atterrissage pour le rendre plus robuste. 3 405 exemplaires construits.
  • B-17G :
    • Ajout d’une tourelle Bendix sous l’appareil et turbocompresseurs General Electric B-22.
    • 8 680 exemplaires construits.
  • YB-40 :
    • Conversion de 25 exemplaires de B-17F afin d’ajouter une tourelle double de mitrailleuses à la place du radio, d’une chin-turret (tourelle de menton), et remplacement par des mitrailleuses doubles sur les côtés.
    • Ces avions serviront d’avion d’escorte et disposent du triple de munitions comparé à un B-17 classique (11 275 coups contre 3 900 pour un B-17), soit une puissance de feu considérable.
    • Conversions effectuées en 1943.

Fiche technique du Boeing B-17 Fortress :

  • Type : Bombardier lourd
  • Equipage : 10 hommes
  • Motorisation : 4 Wright GR-1820-97, 9 cyl. en étoile de 1 200 ch chacun
  • Vitesse maximale : 483 km/h à 9 150 m
  • Plafond pratique : 10 670 m
  • Rayon d’action : 2 980 km
  • Masse à vide : 14 842 kg
  • Masse en charge : 24 948 kg
  • Envergure : 31,80 m
  • Longueur : 22,80 m
  • Hauteur : 5,80 m
  • Armement :
    • 13 mitrailleuses Browning calibre .50 (12,7 mm)
    • Jusqu’à 7 985 kg de bombes en soute (sur courte distance)

Quelques images du Boeing B-17 Fortress :

Un Boeing B-17E en vol, vers 1942
Un Boeing B-17E en vol, vers 1942

Le Boeing B-17F ( s/n 42-29513) du 346th Bombardment Squadron, 99th Bombardment Group en vol en 1943
Le Boeing B-17F ( s/n 42-29513) du 346th Bombardment Squadron, 99th Bombardment Group en vol en 1943

Le 13 avril 1945 (1 mois avant la fin de la guerre en Europe), un groupe de B-17 du 398th Bombardment Group partent bombarder Neumunster, en Allemagne
Le 13 avril 1945 (1 mois avant la fin de la guerre en Europe), un groupe de B-17 du 398th Bombardment Group partent bombarder Neumunster, en Allemagne

Des B-17F bombardent au radar la ville de Brême, en Allemagne, le 13 novembre 1943

Un groupe de B-17 traverse un barrage de Flak. Photo prise en 1944, supposément au dessus de Merseberg (Allemagne)
Un groupe de B-17 traverse un barrage de Flak. Photo prise en 1944, supposément au dessus de Merseberg (Allemagne)

Preuve de sa solidité, ce B-17 ( B-17F-5-BO (S/N 41-24406) "All American III" du 97th Bomb Group, 414th Bomb Squadron) entièrement ouvert sur le flanc suite à un accrochage avec un Messerschmidt Me-109 au dessus de Tunis. Il se posera sans souci à sa base de Biskra en Algérie. Photo prise le 1er février 1943
Preuve de sa solidité, ce B-17 ( B-17F-5-BO (S/N 41-24406) « All American III » du 97th Bomb Group, 414th Bomb Squadron) entièrement ouvert sur le flanc suite à un accrochage avec un Messerschmidt Me-109 au dessus de Tunis. Il se posera sans souci à sa base de Biskra en Algérie. Photo prise le 1er février 1943

Le Boeing B-17G "Wee-Willie" (s/n 42-31333) du 323th squadron, 91st bombing group s'écrase après un coup direct de la Flak au dessus de Kranenburg le 10 avril 1945. Seul son pilote, le Lieutenant Robert E. Fuller, survivra
Le Boeing B-17G « Wee-Willie » (s/n 42-31333) du 323th squadron, 91st bombing group s’écrase après un coup direct de la Flak au dessus de Kranenburg le 10 avril 1945. Seul son pilote, le Lieutenant Robert E. Fuller, survivra

Surprenante image d’un B-17 aux couleurs de l’Allemagne Nazie. Ce B-17 est le premier à être tombé intact aux mains des ennemis, le 12 decembre 1942 après avoir reçu un coup lors d’un Raid sur Rouen (B-17F-27-BO, s/n 41-24585 du 360th BS / 303rd BG). Il sera inclu au Kampfgeschwader 200 dès 1944.


Le B-17 Fortress. Décollage, vol et atterissage

COMMENTER

Ecrivez votre commentaire !
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.